Rampon

Appelé aussi mâche ou doucette, le rampon fait partie de la famille des valérianacées. Il n’est donc apparenté ni aux laitues pommées, ni aux chicorées. La région d’origine de cette plante peu exigeante, résistant bien au gel, est l’Eurasie, où elle pousse spontanément sur les bords des chemins et des champs.

Le rampon n’est devenu une plance cultivée qu’à une époque récente. Le rampon proposé chez nous dans le commerce est principalement de production indigène. Il est cultivé aussi bien en plein champ que sous serre, mais la culture sous serre est de plus en plus répandue. Ses petites feuilles délicates sont très fragiles et doivent être consommées rapidement, sans quoi elles se flétrissent. Dans le bac à légumes du réfrigérateur, le rampon se conserve néanmoins quelques jours. Les feuilles sont généralement très sablonnées, de sorte qu’il faut les laver à fond.

Saison de rampon: d’août à mars.


Table nutritionnelle

par 100 g consommables
Énergie Nutriments Minéraux Vitamines
23 kcal protéines 2 g sodium 4 mg A 330 µg
96 kJ lipides 0.4 g potassium 459 mg bêtacarotène 3958 µg
  glucides 2 g calcium 38 mg B6 0.27 mg
  fibres alimentaires 1.7 g phosphore 53 mg C 38 mg
    magnésium 13 mg E 0.3 mg
       

Énergie: 23 kcal, 96 kJ

Nutriments: protéines 2 g, lipides 0.4 g, glucides 2 g, fibres alimentaires 1.7 g

Minéraux: sodium 4 mg, potassium 459 mg, calcium 38 mg, phosphore 53 mg, magnésium 13 mg

Vitamines: A 330 µg, bêtacarotène 3958 µg, B6 0.27 mg, C 38 mg, E 0.3 mg

Le saviez-vous?

Le rampon est un important dispensateur de vitamines à la saison froide. Il présente une teneur élevée en vitamine C, ainsi qu’en fer  et en bêta-carotène.

1 portion par jour est égale à:

120 g de rampon