Phosphore

L’organisme humain renferme environ 700 g de phosphore, 85 % dans les os et 15 % dans les parties molles (tissus adipeux, musculaires et conjonctifs) et les dents.
Le phosphore est étroitement lié au métabolisme du calcium. Avec ce dernier, il joue un rôle important dans la fonction de soutien des os.
Les apports en phosphore et en calcium devraient être à peu près égaux. Compte tenu des habitudes alimentaires actuelles, on a toutefois tendance à absorber davantage de phosphore que de calcium. La consommation de fruits et de légumes aide de manière optimale le corps à compenser un taux de phosphates élevé, car ces produits ne contiennent qu’une très faible quantité de phosphore.

Fonctions

  • Constituant de la membre cellulaire et de l‘ADN.
  • Rôle important pour les os et les dents.
  • Apport d’énergie aux cellules.
  • Rôle de tampon dans le sang, les cellules et l’urine.

Symptômes de carence

  • Troubles de la croissance.
  • Déformation du squelette.
  • Os mous et fragiles.
  • L’apport est considéré comme assuré dans toutes les tranches d’âge. Les symptômes de carence surviennent essentiellement après la prise de médicaments (contenant beaucoup d’aluminium ou de calcium).

Risques en cas de surdosage

Calcification du tissu du cristallin et de différents organes comme le cœur et les reins.
Un taux de phosphore trop élevé peut faire chuter le taux de calcium, ce qui peut entraîner une crise de tétanie (trouble de la motricité et de la sensibilité, agitation mêlée d’inquiétude, surexcitabilité des nerfs et des muscles).

Interactions

+ La vitamine D favorise l‘absorption du phosphore.
– Le fer, le calcium et l’aluminium entravent l‘absorption.

Sources

Lait, produits laitiers, fromage fondu, lait condensé, viande, poisson, œufs, produits à base de céréales, légumineuses, fruits à coque, cacao et produits chocolatés.

Apports recommandés

Adolescents 1250 mg
Adultes 700 mg
Personnes de 65 ans et plus 700 mg

« 5 par jour » vous aide à couvrir vos besoins journaliers en sels minéraux et oligoéléments.

Pour s’assurer un apport en phosphore de 700 mg, il faut 550 g de petits pois, 660 g de champignons, 840 g de maïs, 875 g de pois mange-tout, ou encore 910 g de scorsonères ou de choux de Bruxelles.
La pomme, la pastèque, l’ananas, la myrtille, le pamplemousse, la poire et le poivron vert sont pauvres en phosphore (< 15 mg).