Les vitamines

Les vitamines sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. En comparaison avec les glucides, les protéines et les lipides, le corps n’en a besoin qu’en très petites quantités. Elles n’en jouent pas moins un rôle essentiel dans un grand nombre de processus métaboliques, comme la formation des muscles, de la peau, des os et des nerfs, mais aussi la production d’hormones et d’enzymes, ainsi que la transformation de substances nutritives en énergie.

On connaît aujourd’hui treize vitamines différentes. Etant donné qu’à l’exception de la vitamine D, le corps ne peut pas les fabriquer lui-même, elles doivent lui être fournies par l’alimentation. On les trouve aussi bien dans les produits d’origine végétale qu’animale.

Quelques vitamines sont constituées en fait de plusieurs composés chimiques. Pour simplifier, on utilise toutefois généralement le nom d’un seul de ces éléments comme terme générique. On classe les vitamines en deux groupes : les vitamines liposolubles (solubles dans la graisse) et les vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau). Les vitamines liposolubles peuvent être stockées dans les tissus graisseux, de sorte que le corps peut puiser dans ces réserves en cas de besoin. Les vitamines hydrosolubles, elles, doivent être utilisées immédiatement par l’organisme. Lorsqu’elles sont absorbées en grande quantité, les apports excédentaires sont éliminés par la voie urinaire.

Il semblerait que les vitamines déploient mieux leurs bienfaits lorsqu’elles sont absorbées par le biais d’une alimentation équilibrée que sous forme de comprimés contenant une seule substance active. Leur effet protecteur est lié à la combinaison complexe de substances telle qu’elle se présente dans la nature, avec des vitamines, mais aussi des sels minéraux, des oligo-éléments et des substances végétales secondaires. Il est donc particulièrement important d’avoir une alimentation aussi variée que possible pour absorber une large palette de substances actives.

Les préparations vitaminées ne devraient être prises qu’en cas de carence dûment diagnostiquée, après consultation d’un médecin.

Comment préserver les vitamines ?
De nombreuses vitamines sont sensibles à l’air, à la lumière et à la chaleur. Les conditions de stockage et le mode de préparation – coupe ou cuisson, p. ex. – peuvent entraîner des pertes. Pour ne pas détruire les vitamines, il convient par conséquent de respecter les points suivants:

  • ne pas stocker les denrées alimentaires longtemps ;
  • les entreposer dans un endroit frais et à l’abri de la lumière ;
  • les préparer juste avant de les consommer ;
  • les laver avant de les couper.
Remarque

«5 par jour» vous montre comment couvrir vos besoins journaliers en vitamines grâce aux fruits et légumes. Pour certaines vitamines, vous pouvez également vous assurer les apports recommandés en consommant des aliments d’origine animale en petites quantités. Vous trouverez les informations nécessaires dans les pages qui suivent, sous la rubrique «sources».