Vitamine E (tocophérol)

La vitamine E est une vitamine liposoluble. Stockée dans les tissus, elle est présente dans toutes les membranes (couches de cellules ou de peau). Etant donné que le corps peut puiser dans ces réserves, les carences sont rares.
La vitamine E n’est synthétisée que par les plantes. On la trouve essentiellement dans les huiles végétales, comme l’huile de colza ou de germes de blé. Les fruits et les légumes en contiennent en revanche peu. Par la chaîne alimentaire, la vitamine E se retrouve, en faibles quantités, dans les denrées animales.
La teneur en vitamine E des aliments et les besoins journaliers sont exprimés en équivalents-vitamine E. Ce terme recouvre les différents composés biologiquement actifs qui ont le même effet qu’un milligramme de tocophérol.

Fonctions

  • Protection des cellules, des tissus et des organes contre les effets nocifs des radicaux libres.
  • Réduction de la transformation du cholestérol en dépôts graisseux.
  • Régulation de la dilatation des vaisseaux sanguins.

Symptômes de carence

  • Les carences sont extrêmement rares chez les adultes en bonne santé, car la vitamine E est présente en quantité suffisante dans les aliments et peut être stockée par l’organisme.
  • Une carence chronique, généralement liée à un trouble métabolique ou à une maladie du foie, peut entraver le fonctionnement des reins ou du foie. Elle peut également se traduire par une faiblesse musculaire, une fonte de la masse musculaire, des mouvements oculaires anormaux, une diminution de l’acuité visuelle et une démarche hésitante.

Interactions

+ La vitamine C et le bêta-carotène renforcent l’action antioxydante et protectrice de la vitamine E.
– L’absorption simultanée de fer diminue la disponibilité de la vitamine E dans l‘organisme.

Un apport élevé en vitamine E peut accentuer une carence en vitamine K.

Sources

Huiles végétales (huile de colza, de carthame, d’arachide ou d’olive), fruits à coque, produits à base de céréales complètes et germes de blé.
Légumes à feuilles vertes, scorsonères, fenouil et mûres

Apports recommandés

(homme/femme) en équivalents-milligramme
Adolescents 15 mg / 12 mg
Adultes 14 mg / 12 mg
Personnes de 65 ans et plus 12 mg / 11 mg

Contribution de « 5 par jour »

200 g de fenouil, 400 g de scorsonères ou 300 g de mûres couvrent les besoins journaliers.