Phytostérols

A ce jour, plus de 200 phytostérols différents ont été identifiés. Ces substances, qui se trouvent dans les parties grasses des végétaux et font partie intégrante des parois cellulaires, présentent une structure chimique très proche de celle des stérols du règne animal, comme le cholestérol.
On attribue aux phytostérols des effets hypocholestérolémiants. Certaines observations montrent toutefois aussi qu’un taux de phytostérols fortement accru dans le sang peut augmenter le risque de maladies cardiovasculaires.

Effets

  • Diminution du taux de cholestérol.

Affections dont le risque pourrait être diminué

  • Maladies cardiovasculaires.

Sources

Graines de plantes (graines de tournesol, sésame, graines de courge), fruits à coque (amandes, noix de cajou, cacahuètes), légumineuses (soja).

Bon à savoir

Un petit nombre d’aliments, comme la margarine, sont enrichis en phytostérols afin d’agir sur le taux de cholestérol. Ces aliments sont exclusivement destinés aux personnes qui présentent un taux de cholestérol élevé, car ils peuvent avoir des effets indésirables chez certains.

Remarque

Aucune recommandation n’a encore été formulée quant aux apports journaliers nécessaires, les fondements scientifiques faisant encore largement défaut.

Les substances végétales secondaires ne devraient pas être absorbées isolément sous forme de comprimés, par exemple, car des effets indésirables sont possibles. Pour qu’elles déploient leurs effets bénéfiques, il est probable qu’elles doivent être associées aux nombreux autres composants alimentaires (graisses, vitamines, sels minéraux, etc.